Le jour où on était supposé arriver en Espagne…

Même en étant bien préparé, le voyage à vélo comporte des risques. C’est sûr qu’au bout de 2400km d’utilisation avec environ 80lb de bagages, on peut finir par avoir des pièces qui brisent. Alors un matin, en préparant les vélos, je remarque que j’ai une crevaison. J’enlève ma roue, je répare ma chambre à air, mais en regardant plus attentivement, je vois que mon pneu est en train de se décoller et de se séparer en deux. Bref, je dois en acheter un nouveau…

On part à l’info touristique pour leur demander où on peut trouver un magasin de vélo. Sport 2000, me dit-elle. Ça ne sonne pas être un magasin très spécialisé en vélo. On regarde donc sur internet et on en trouve un autre à 4km. Tout va bien! On regagne nos vélos, mais une minute plus tard, je refais une crevaison. On venait de faire à peu près 0,1km, donc il en restait encore 3,9. Pas question de prendre une nouvelle chambre à air pour la crever avec ce pneu brisé. Alors on charge le vélo à Ronnie de toutes les sacoches arrières et on part à la marche en direction du magasin. J’étais tout de même heureux d’être dans un endroit près de la mer, car je commençais à me dire que nous allions sans doute devoir attendre quelques jours ici avant d’avoir exactement le bon pneu. On continue notre marche et la chaleur s’installe, on s’ennuie du petit vent que le vélo apporte. En tout, ça nous a pris une heure à marcher à côté de nos vélos pour se rendre au magasin. Ce ne fût pas de tout repos, surtout quand le soleil du midi nous tapait dessus.

Enfin arrivé, sans m’y attendre ils ont mon pneu! Je suis vraiment heureux, nous pouvons reprendre la route dans la journée même. On fait notre pause dîner derrière le magasin où je m’improvise un garage clandestin pour éviter des coûts supplémentaires de réparation. Après avoir réparer et manger un bon repas, la route nous amène enfin dans les Pyrénées. Je dis enfin, car même si les côtés ne sont pas agréable, pour moi la récompense de ces paysages en vaut la peine. À l’aube, nous trouvons un endroit magnifique où s’installer, juste à côté d’un phare sur le haut d’une falaise. Nous avons comme vue la mer Méditerranée, la chaîne de montagne et un village coloré du sud. Finalement, même si notre objectif de se rendre en Espagne n’a pas été atteint cette journée-là, on a été très content de tomber sur cet endroit…

Alex

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s