Notre voyage à vélo – Espagne

IMG_9968

Notre arrivée en Espagne fut marquée par d’anciens postes frontaliers vandalisés partout par des graffitis anarchistes. Nous étions dans les Pyrénées et c’est par la côte que nous avons décidé d’affronter cette chaîne de montagnes. Ce fut une bonne idée, car le spectacle de la mer et des Pyrénées en valait vraiment la peine. Le même jour, nous avons quitté ce paysage et rejoint une plaine sur une grande route passante… Le panorama était ennuyant, mais au moins, nous progressions rapidement vers la ferme où nous allions faire du WWOOFing.

Notre premier arrêt en Espagne a été chez Jordi, un homme extraordinaire dont on avait fait la connaissance en Asie deux ans plus tôt. Nous avons pu goûter, grâce lui et sa copine, aux spécialités culinaires espagnoles, ainsi que visiter son petit commerce, un comptoir de gelato artisanal. Nous avons eu la chance de se faire offrir des glaces exquises! Ce fut le premier soir où nous avons pu nous balader dans les rues espagnoles. Nous avons adoré connaitre l’atmosphère de ces villes si vivantes.

Nous sommes donc arrivé le 8 octobre à la ferme de Pablo et Mireille. Deux personnes incroyables qui, en échange de quelques heures de travaille, nous ont nourri pendant trois semaines. Nous avons effectué diverses tâches comme cueillir les amandes, faire l’entretien du jardin-potager, nourrir les animaux et faire coupe de bois.  Nous étions vraiment bien sur leur terrain qui nous faisait rêver pour notre futur.

Ces trois semaines ont passé beaucoup trop vite et nous avons dû reprendre notre route. Quelques 950km nous séparaient de l’Afrique et nous devions quitter avant le 26 novembre, car nous n’avions pas de visa pour rester plus longtemps… Ça a été un dur retour sur la route avec les montagnes, mais comme à chaque fois, l’effort était récompensé par de magnifiques paysages.

IMG_0204

Après les montagnes, nous avons suivi la côte. C’était très beau de voir la mer, ais les vrais paysages à laquelle on faisait face réellement, c’était les condos, les autoroutes et les McDonalds… Au moins, des amis cyclo-voyageurs qu’on avait rencontré plus tôt avaient vraiment insisté pour qu’on aille à Grenade, la plus belle ville d’Espagne selon eux. Pour s’y rendre, nous devions traverser le Parc de la Sierra Nevada et monter un col
de 1300m, ce qui nous faisait un peu peur. Nous avons quand même décidé de relever le défi. C’est grâce à ça que nous avons pu voir l’Espagne sous son meilleure. De grands sommets qui offrent une vue à couper le souffle.

Rendu à Grenade, nous avons opté pour rester dans un auberge de jeunesse. C’était la première fois qu’on payait pour dormir à quelque part! Cela nous a permis de faire plusieurs rencontres de voyageur et de visiter la ville. Nous avons été vraiment touché par le charme de Grenade. Les vieux bâtiments du quartier arabe étaient magnifiques. Ce qui nous a le plus marqué fut l’ambiance de la ville avec les musiciens de rues partout et la diversité des gens.

IMG_0235

Après deux jours de repos, nous sommes retourné sur la route en direction du sud pour aller prendre le traversier. De retour sur la côte de condos, mais aussi sur les routes plates, qui nous aident à avancer plus rapidement. Nous avons finalement arrêté à Algeciras pour prendre le bateau vers le Maroc!

L’Espagne est un pays magnifique aux paysages variés. Si vous comptez y aller, il est essentiel de passer dans le Parc de la Sierra Nevada (en prenant la route de la Peza) et de visiter Grenade. Ce sont des incontournables! Pour terminer, voici quelques infos et quelques chiffres qui peuvent en dire un peu plus sur notre passage dans ce pays.

Quelques points à savoir pour voyager à vélo en Espagne:
  • Le camping sauvage est illégale, mais nous en avons quand même toujours fait, et ce sans nous faire prendre par la police (sauf cette fois-là, où on a eu beaucoup de chance!)
  • Le casque est obligatoire, sous peine d’une amende assez coûteuse…
  • Apprendre un peu l’espagnol est essentiel, car les gens ne parlent habituellement pas d’autres langues
  • Il est facile de ne pas acheter de bouteille d’eau en utilisant les fontaines dans les parcs ou à l’entrée des villages. Il est aussi possible de demander de remplir des gourdes dans les restaurants
Notre route en quelques chiffres:

Jours passé en Espagne…………………………………………. 52
Jours de pluie…………………………………………………….. 2
Total des kilomètres parcourus…………………………………. 1501
Moyenne de km/jour…………………………………………….. 46
Bouteilles d’eau acheté………………………………………….. 0
Coût moyen d’une journée pour une personne……………….. 4 €
Coût d’un billet de bateau Algeciras/Tanger Med.*…………… 20 €

*Tanger Med. n’est pas Tanger, mais bien un port à 46km de là. Ne vous faites pas avoir comme nous…

Alex

Espagne Map
IMG_0036

IMG_0069

Publicités

5 réflexions sur “Notre voyage à vélo – Espagne

  1. Bonjour à vous,

    Nous venons de découvrir votre blogue et sommes super inspiré.e.s par votre voyage.

    Nous sommes une petite famille (une québécoise, un français et une petite fille à la croisée des deux) qui s’apprête à traverser l’Europe à vélo pendant un an. La France et l’Espagne d’abord, puis là où le vent va nous mener. Nous sommes aussi véganes, pour la décroissance et souhaitons faire du WOOFing au cours de notre voyage pour développer nos compétences en permaculture, visiter des écovillages et faire de l’escalade. Bref, bébé à part, nos voyages semblent se ressembler sur de nombreux points. 🙂

    Voici notre blogue pour s’inter-inspirer : http://www.enjolivelo.com

    En vous souhaitant bonne route à vous deux!

    J’aime

    • Merci de nous avoir écrit! C’est encourageant de voir qu’il y a d’autres personnes qui voyagent à vélo en étant végane (avec un bébé en plus!). On va suivre votre aventure c’est sûr et je ne sais pas quand vous partez, mais on espère vraiment vous rencontrer sur la route!

      J’aime

  2. Hello !

    Je me demandais comment est ce que vous aviez choisi votre itinéraire et comment est ce que vous avez pu le suivre au moment venu ? Avez vous utilisé une carte et décidé avant le voyage ? Comment ne pas se perdre ou choisir de mauvais chemin qui rallonge inutilement le voyage ?

    J’aimerai suivre globalement le même itinéraire que vous pour aller jusqu’à Valencia, depuis le sud de la France, durant le mois de spetembre.

    Merci d’avance si vous avez des conseils ou des précisions à apporter, et merci pour tous ces partages !

    Laura

    J’aime

    • Bonjour Laura, je suis vraiment désolé de répondre si en retard! Pour faire l’itinéraire nous prenons google maps tout simplement. Dans certain pays, il y a l’option vélo (ce qui fait éviter les autoroutes) sinon, comme en Espagne, nous prenons l’option piéton. Nous n’avons pas de conseil pour éviter de se perdre, nous nous sommes perdu quelques fois, mais souvent nous avons fait de super rencontres et vu de super paysages que le chemin de départ nous aurait pas fait voir! Sinon il faut demander au gens qu’on croise, ne pas être seulement dans les cartes ou gps! J’espère que ma réponse très tardive va t’avoir aidé! Alex

      J’aime

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s